L’année 2021 marque encore de beaux résultats et de nouveaux records pour Provence Angels ! Découvrez le bilan de l’année qui vient de s’écouler ainsi que les derniers investissements réalisés au sein du réseau.

Lire la suite

Aujourd’hui, nous vous présentons Philippe Delacroix ! En plus d’être Business Angels et membre du conseil d’administration au sein du réseau, Philippe fait également partie de l’APIA, (Administrateurs Professionnels Indépendants Associés) association œuvrant à une meilleure gouvernance au sein des entreprises. Retour sur ces deux rôles respectifs et les synergies qui en émergent.

Lire la suite

Levée de fonds Azuvia

AZUVIA lève des fonds auprès de Business Angels pour lancer sur le marché sa solution SETEIA à destination de l’industrie Agro-Alimentaire et de la filière vinicole ! 

AZUVIA est une start-up Française implantée dans la Région Sud et plus précisément à Avignon (Vaucluse). Elle est spécialisée dans le traitement écologique des eaux et effluents liquides.

En 2021, AZUVA a levé 750 k € auprès de ses actionnaires historiques, d’investisseurs privés et de réseaux de business Angels (Sophia Business Angels, Provence Business Angels, Val de France Angels, Finance & Technologie) avec l’appui de SID network, pour accélérer son développement et lancer sur le marché sa nouvelle technologie SETEIA à destination de l’industrie Agro-Alimentaire, dont la viniculture est un premier marché ciblé. Outre ces investissements privés, cette levée de fonds aura également mobilisé Bpifrance et la Région SUD.

Fondée en 2019 par quatre ingénieurs biotechnologistes, AZUVIA a développé un dispositif innovant et breveté de traitement des eaux qui repose sur la dépollution par les plantes (phytoépuration), l’hydroponie (la culture hors-sol, en vertical) et l’environnement contrôlé (sous serre). La technologie SETEIA pour « système écologique de traitement des effluents industriels et agricoles » permet de traiter les eaux et effluents issus de l’industrie Agroalimentaire par voie 100% biologique.

Cette deuxième levée de fonds permettra à AZUVIA de consolider ses équipes, de structurer sa croissance et d’assurer son lancement commercial en 2022. Une belle étape de franchie pour cette clean-tech Française qui souhaite devenir un acteur incontournable dans le traitement écologique et intelligent des eaux.

 

Avant de rejoindre le réseau de Provence Angels en 2017, Patrick Allibert était à la tête de plusieurs entreprises. Et c’est d’ailleurs grâce à la vente de l’une d’elle qu’il a pu se lancer dans l’aventure de Business Angel ! Il nous raconte tout à travers cette nouvelle interview.

Lire la suite

C’est un nouveau chapitre qui s’ouvre pour Kamp’n, startup financée par Provence Angels ! L’entreprise marseillaise experte en gestion de campagnes Google Ads et Social Ads a récemment été rachetée par Digitaleo, société bretonne spécialiste du marketing local. Un mariage qui annonce ainsi le lancement d’une offre commune et complémentaire sur le marché. Damien Roland, Business Angel du réseau à bord de Kamp’n nous raconte les coulisses de cette récente opération.

Lire la suite

Soigner des patients grâce à l’univers ludique du serious Game et de la réalité virtuelle ? C’est le pari réussi de C2Care, startup financée par Provence Angels ! Leader sur son marché, la société toulonnaise développe des logiciels thérapeutiques basés sur la réalité virtuelle. Une passerelle qui séduit de plus en plus d’établissements de santé pour soigner les addictions, l’anxiété, les phobies ou encore les troubles du comportement alimentaire. Nous avons interviewé aujourd’hui Pierre Gadéa, un des co-fondateurs, pour mieux comprendre le chemin parcouru depuis leur levée de fonds en janvier 2020 !

Lire la suite

Arnaud Martin

 

Membre du Réseau depuis bientôt 5 ans, Arnaud Martin aura multiplié les casquettes avant de devenir officiellement Business Angel. Après un premier parcours dans un grand groupe sur des missions de développement et d’acquisition, Arnaud décide de se lancer dans un tout autre challenge : celui de racheter, diriger puis revendre des entreprises. 15 ans après la vie d’entrepreneur, le voilà en plein dans sa troisième carrière professionnelle, à savoir celle d’investisseur aux côtés d’autres Business Angels et avec un certain nombre de fonds ! Interview à ses côtés sur ce nouveau rôle.

Lire la suite

Ils avaient tout juste 19 ans et 600 € en poche quand ils se sont lancés dans l’aventure de Wilout ! Raphaël Coulmeau et Antoine Agnetti, fondateurs de la startup qui révolutionne la billetterie en ligne, démontrent encore une fois que la vie entrepreneuriale est loin d’être un long fleuve tranquille. Après une première levée de fonds aux côtés de Provence Angels en 2018 et un début de commercialisation très prometteur de leur produit B2B en 2019, la startup doit faire face à un marché de l’événementiel totalement bouleversé par la crise sanitaire. Retour sur le chemin parcouru avec les fondateurs, qui ont réussi à garder le cap pendant la tempête et qui annoncent même de très bonnes nouvelles !

Lire la suite

Jacques Meler

Membre actif du Réseau, Jacques Meler aura gravi tous les échelons ! Après avoir connu la vie du startupper des années 80 puis de Business Angels, Président et Vice-Président de Provence Angels, le voilà aujourd’hui promu à la tête de France Angels alias la Fédération nationale des 5000 Business Angels de France. En qualité de co-président aux côtés d’Alain Pujol (Angels Santé), Jacques Meler se donne une nouvelle mission au quotidien : celle de poursuivre et d’assurer le développement de la Fédération à travers le pays. Rencontre avec celui qui souhaite faire bouger les lignes.

 

Comment percevez-vous l’activité des Business Angels en France aujourd’hui ?

Après une année 2020 perturbée par la crise sanitaire, nous assistons à un fort rebond depuis le début de l’année 2021, et ce, autant en nombre de projets soumis qu’en montants d’investissements par les Business Angels. On constate également que le profil des projets évolue aussi beaucoup notamment vers « l’Impact » au sens large et vers le « médical/santé ».

Au niveau national, un axe fort est mis sur le développement de réseaux « thématiques » de Business Angels (autrement dit spécialisés sur un secteur d’activité) tel que l’Intelligence artificielle, l’Impact (justement), la défense, La cosmétique etc… L’intérêt que nous y voyons est la synergie entre les réseaux Régionaux « généralistes » qui apportent la « puissance » d’investissement et ces réseaux thématiques qui apportent une expertise métier très précieuse pour la compréhension et l’évaluation des projets.

 

Fraichement nommé en qualité de co-président de France Angels, quels sont vos objectifs prioritaires ?

Dans un environnement de startups innovantes qui s’est considérablement densifié, il est important de rappeler en permanence le rôle primordial (au moins au sens chronologique !) des Business Angels. Nous sommes en effet souvent les 1er investisseurs privés des 1ers tours de table ! Notre objectif est donc d’insister sur ce positionnement particulier et le plus risqué de la chaine de financement vis à vis de l’écosystème et des fonds qui prennent ensuite le relai.

Ensuite, en tant que Fédération, nous devons militer auprès de nos gouvernants pour des mesures qui favorisent l’investissement direct dans l’économie réelle innovante. Nous sommes, en ce sens, force de proposition auprès de tous les candidats à la future présidentielle.

Enfin, nous allons déployer des outils de gestion de nos participations permettant aux Réseaux, mais aussi aux Business Angels membres, de suivre plus rigoureusement leurs participations. Étant donné que nous co-investissons souvent entre réseaux, cela renforcera notre efficacité, surtout quand on sait que la rapidité de « bouclage » d’un dossier est de plus en plus critique.

Alain Pujol et Jacques Meler

Quelles actions envisagez-vous ?

Nous allons travailler sur l’évaluation du poids des investissements des Business Angels dans l’amorçage. Cette étude nous permettra de mieux cerner cette fameuse notion d’« amorçage » et de « startup » dont les termes recouvrent une grande diversité selon qui les utilisent.

A noter qu’à ce jour, les 65 réseaux adhérents de France Angels (soit plus de 5000 Business Angels) investissent en moyenne 45M€ par an sur environ 300 sociétés. Le baromètre EY du financement des startup estime à 736 le nombre de startup (sociétés de moins de 8 ans) ayant levé des fonds en 2019. Nous représentons donc environ 40% des levées en nombre de dossiers financés. S’agissant des phases très « early » et très risquées c’est très significatif.

Ainsi, nous devons prioritairement affiner et mettre en valeur ces éléments vis à vis de l’écosystème.

 

Depuis plusieurs années vous êtes un membre actif du réseau Provence Angels, vous y avez été Président, actuellement Vice-Président, comment qualifieriez-vous le réseau ?

Provence Angels s’est considérablement développé ces dernières années sous la Présidence de Charles Richardson. Le nombre de nos membres est passé d’une cinquantaine à près de 90 aujourd’hui ! En montant investi Provence Angels fait désormais systématiquement partie du top 5 des Réseaux de Business Angels en France. A noter également que la moyenne d’âge s’est fortement rajeunie et, fait plus récent encore, de plus en plus de femmes adhérent à notre Réseau.

Enfin nous avons beaucoup œuvré à la « professionalisation » de nos membres. Même si ce sont souvent des dirigeants expérimentés, l’investissement dans une jeune startup est un exercice très particulier. Nous avons ainsi créé, avec nos partenaires experts, des modules de formations sur tous les aspects juridiques, financiers, gouvernance etc…qui permettent d’investir de façon plus éclairée et efficace.

Enfin Provence Angels est très intégré et reconnu depuis plus de 10 ans par tous les acteurs économiques et de l’innovation de la Région. En matière de financement la crédibilité et l’éthique sont fondamentaux. En 2 mots je dirai que Provence Angels est un Réseau Puissant et Performant.

Lancée à Marseille, Smart Sailors développe des logiciels et applications à destination du monde maritime. Après avoir bouclé une levée de fonds de près d’1 million d’euros aux côtés de Provence Angels en mars 2021, l’entreprise continue de mettre les voiles vers le succès avec 400 bateaux dotés de sa solution ! Quelle stratégie a-t-elle adopté depuis son financement ? Quelles sont ses dernières actualités ? Son cap ? Tangi et Guireg Capitaine, à la barre de la startup, nous racontent tout de leur aventure post-levée !

Lire la suite