Cette implication exprime une véritable volonté d’innovation et d’ouverture dans les choix d’investissements du réseau.

  • Une histoire qui a démarré il y a 20 ans
    Femmes ici et ailleurs est né d’une rencontre entre un grand reporter, ex-analyste financier, et des professionnelles de  la communication et de l’événementiel. Pierre-Yves Ginet a parcouru le monde pendant quinze ans pour mettre en lumière des femmes d’exception et inconnues au travers d’expositions, de conférences et la parution d’un ouvrage. Depuis 2003, plus d’un million de personnes ont été sensibilisées par ces femmes anonymes et exceptionnelles.
    Un magazine à la ligne éditoriale unique en France
    En 2012 naît le magazine Femmes ici et ailleurs consacré à tout ce que font et sont les femmes. Cette revue (consultable ici) s’articule notamment autour : de grands reportages inédits, en France et à l’international, d’interviews de grandes personnalités, de portraits de femmes inspirantes dans tous les domaines (économie, sport, arts, société…), d’informations d’ici et d’ailleurs…
    Élu magazine de l’année en 2016 par des professionnels de la communication, Femmes ici et ailleurs se voit décerner le grand prix de l’égalité femmes-hommes, en 2018, lors du Printemps des Fameuses qui met en avant les initiatives innovantes pour faire progresser l’égalité. Montrer des femmes dans des rôles-modèles, loin des clichés, est un levier essentiel pour faire évoluer les mentalités, pour le présent et les générations futures.
  • Un réseau de diffusion inédit
    Femmes ici et ailleurs est distribué de façon innovante et collaborative dans le cadre d’un Club (pour visionner le fi lm de présentation, cliquez ici). En plus du magazine, les membres ont accès à des contenus en ligne, des événements, des rencontres… qui leur sont réservés. Pour celles et ceux qui le souhaitent, c’est aussi la possibilité de développer une rémunération complémentaire, voire un job à temps plein. A ce jour, le Club Femmes ici et ailleurs compte déjà plusieurs centaines de membres partout en France et leur nombre ne cesse d’augmenter.
    Ce réseau national innovant est dérivé du marketing de réseau, un mode de diffusion en pleine expansion dans de nombreux secteurs. C’est la première fois en France qu’un titre de presse est ainsi distribué.
  • Une levée de fonds pour de belles perspectives
    Les Éditions du 8 mars, qui publie le magazine Femmes ici et ailleurs, ont été créées à la fi n de l’année 2016. Après une phase de développement, la preuve du concept est faite : la démultiplication du réseau est en marche. Pour continuer de développer ce réseau de diffusion hors norme et à très fort potentiel, Les Éditions du 8 mars ont procédé à une levée de fonds. Depuis mai 2018, des personnes séduites par l’impact sociétal et innovant du projet ont déjà investi près de 400 K€. Afin de boucler leur plan de financement, les dirigeant·e·s recherchent 180 K€.
    Grâce au statut d’entreprise solidaire de presse, les souscripteurs et souscriptrices rejoignant l’aventure ont jusqu’au 15 décembre 2018 pour bénéficier d’une défiscalisation de 50 % (sous conditions).
  • Elles et ils se trouveront aux côtés :
    d’Anne-Sophie Panseri, présidente nationale du réseau Femmes chefs d’entreprise,
    de Pierre-Yves Ginet, grand reporter, membre du Haut Conseil à l’Égalité entre les femmes et les hommes,
    de Muriel Salle, historienne, maîtresse de conférence à l’Université Claude Bernard Lyon 1,
    de Françoise Nauts, présidente du Réseau économique féminin en Rhône-Alpes.
  • Provence Business Angels, un réseau d’investisseurs privés, a également souhaité soutenir et participer à ce projet. Cette implication exprime une véritable volonté d’innovation et d’ouverture dans les choix d’investissements du réseau.

 

La startup Avekapeti a crée une cantine collaborative et 100% fait maison pour les PME excentrées en mettant en relation avec des passionnés de la cuisine de leur quartier.

Il est toujours possible d’innover dans la Foodtech !

Avekapeti apporte une solution originale de restauration aux 22 millions de salariés sans cantine en France en mobilisant une communauté de “chefs” non professionnels (parents au foyer, retraités…) mais méticuleusement sélectionnés et respectant des normes de qualité strictes.

Les “chefs” cuisinent du fait maison, avec des produits frais et livrent en personne les salariés. Le menu est à 9 €, livraison incluse. Les salariés des entreprises partenaires commandent en ligne leur repas, avant 11h30 le jour-même.

Des entreprises comme la SNCF, Leroy Merlin, Paris 2024 … confient leur pause déjeuner aux cordons bleus de leur quartier. Avekapeti s’adresse à la fois aux PME et succursales de grands groupes. En 2 ans d’existence, Avekapeti a livré plus de 15 000 repas, compte plus de 800 chefs et est présent dans 7 villes de France dont Paris, Strasbourg, Nantes, Montpellier, Chambery et Bordeaux, avec une belle croissance en 2018.

Une 2ème levée de fonds de 600K €  auprès de Business Angels

Sa fondatrice Fati Mrani, annonçait ce mercredi une levée de fonds de 600K€ auprès principalement du réseau Provence Business Angels dont fait partie par exemple Séverine Grégoire, la fondatrice de MonShowRoom et MesDocteurs. Suite à cette 2ème levée de fonds, la start up compte parmi ses actionnaires plusieurs business angels comme les fondateurs de l’Atelier des Chefs, de Squarebreak ou encore de Travel Car en plus du réseau Provence Business Angels. L’objectif étant de s’entourer d’entrepreneurs à succès pouvant lui faire bénéficier de leur expertise et réseau. La start up recrute pour accélérer son développement

La start up recrute pour accélérer son développement

Avec cette 2ème levée de fonds, Avekapeti veut accélérer son développement et renforcer sa présence en Ile-De-France. Elle cible les entreprises excentrées en périphérie des grands villes, dans les zones industrielles, où il y a peu d’offre d’offre de restauration. Les fonds levés lui permettent de recruter d’avantage de commerciaux mais également des développeurs pour rendre le concept le plus scalable possible et améliorer l’expérience utilisateur. L’équipe va passer de 8 à 15 dans les 3 prochains mois.

Communiqué – Avekapeti – levée

 

 

L’année 2018 démarre fort pour Provence Business Angels avec 7 financements bouclés à fin juin, pour un total de 1,2 M€ investi.

« Cette activité montre l’attractivité du réseau et de ses membres auprès des startuppers. Notre réseau est un des acteurs de l’investissement les plus actifs en amorçage en France », explique Charles Richardson, Président de Provence Business Angels.« En 2018, nous allons réaliser plusieurs sorties positives ce qui est très encourageant pour les Business Angels actuels et pour ceux qui pourraient avoir envie de nous rejoindre» annonce Charles Richardson. Lire la suite

Marseille : Data Solutions acquiert Retail Explorer pour devenir le partenaire majeur des acteurs du Retail Le nouveau groupe formé de Data Solutions et Retail Explorer peut devenir, pourquoi pas, le numéro 1 du business Intelligence pour la grande distribution et la distribution spécialisée Data Solutions, la startup qui accompagne plus de 500 clients (E. […]

La start-up lyonnaise Notilo Plus, à l’origine d’iBubble, le premier drone sous-marin autonome, annonce aujourd’hui une levée de fonds de 1,9 million d’euros auprès des fonds Ambition Amorçage Angels (F3A), géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir, de PACA Investissement, géré par Turenne Capital, de Provence Business Angels et de différents investisseurs privés.

Fondée en 2016 par Nicolas Gambini et Benjamin Valtin en association avec le studio Startup Maker, Notilo Plus développe des solutions autonomes et apprenantes en milieu sous-marin, et a pour ambition de se positionner comme leader mondial sur ce marché. « Cette levée de fonds récompense le franchissement de plusieurs jalons dans notre plan de développement, et traduit une maturité accrue de l’entreprise. Complétée par des financements publics et bancaires, l’entrée d’investisseurs de référence va nous permettre d’industrialiser notre première plateforme drone, de lancer nos produits BtoC et BtoB et de poursuivre nos efforts de recherche et développement. », annonce Nicolas Gambini, Co-fondateur et CEO de Notilo Plus.

Lire la suite

DualSun lève 2,4 M€ pour intensifier sa présence sur le marché des bâtiments positifs en énergie En plus du soutien de ses investisseurs historiques tels que Provence Business Angels (PBA), CAAP Création (la filiale de capital risque du Crédit Agricole Alpes-Provence), ainsi que les sociétés d’investissement spécialisées dans les cleantech NORIA et OPALIC, DualSun a […]

La société vient de boucler un tour de table d’1 million d’euros auprès de Stanislas  de  Bentzmann​, PDG  de Devoteam​, de Christophe Cremer,  Fondateur  de  MeilleurTaux.com  et  aujourd’hui  Président d’Oxatis,  ​et de Provence Business Angels. WeHobby est également ​soutenue ​par ​Bpifrance ​et ​le ​Réseau ​entreprendre ​93.

L’application permet aux collaborateurs d’une même société d’accéder, de réserver et pratiquer une activité seul ou en groupe, et de découvrir qui partage leurs passions. Le service propose également de suivre plus de 50  formations  issues  de  l’univers  des  soft  skills.​ Des communautés sont ainsi spontanément créées, du cours de Yoga ​à la boxe ​ou l’entraînement à la prise de parole en public​. A ce titre, ​WeHobby ​est ​agréé ​organisme ​de ​formation ​professionnelle. ​(Agrément ​11 ​93 ​07 ​561 ​93) “WeHobby est utilisé par plus de 18000 collaborateurs (30% d’utilisateurs actifs, soit 6000 salariés) en France. Cet engouement est une preuve que les salariés recherchent aujourd’hui plus qu’un salaire à la fin du mois. Ils sont en attente d’un cadre de vie équilibré et motivant, et les DRH l’ont bien compris.” précise Charlélie ​Vallet, ​CEO ​de ​WeHobby.

Experte en relation client, la start-up, créée en 2015, et dirigée par Valérie Segretain, réalise un tour de table auprès d’un panel d’investisseurs : Montgrand Invest, Banque Populaire Méditerranée, Provence Business Angel, IAD, BpI.  Forte des enseignements recueillis auprès des grands groupes rencontrés au CES et Vivatechnology, Customer-labs va pouvoir accélérer sa R&D en analyse sémantique et réalité augmentée pour conserver son avance technonologique.

Un parcours sans faute pour cette jeune start-up labélisée French Tech. De grandes enseignes font déjà confiance à Customer LABS (banque, concession automobile, alimentaire). Customer LABS va pouvoir ainsi renforcer sa position nationale et s’ouvrir à l’international. Le meilleur chemin pour concrétiser l’ambition affichée par ses créateurs.

 

Accompagner les retailers à digitaliser leur relation client grâce à des outils connectés

C’est pour les aider à passer ce cap qu’une experte en marketing Valérie Segretain, ex DG chez High Co et un professionnel du web, Can Omur, ex CTO chez High Co, ont unis leurs compétences pour créer Customer LABS qui accompagne les marques, les enseignes à digitaliser leur relation client grâce à des outils connectés tels que la solution UpMyShop!, formidable outil de gestion de satisfaction client.

En savoir plus

La start-up aixoise Ondilo vient de réaliser une levée de fonds d’un montant de 1 million d’euros. Le pari de cette entreprise ? Concevoir ICO, un ilot connecté pratique et design pour faciliter l’entretien de la piscine. Lauréate des Innovation Awards du CES 2017 et du concours du Ministère de l’Environnement GreenTech 2016, Ondilo peut ainsi accélérer son développement commercial et renforcer sa capacité d’innovation.

En savoir plus